Blason Colonna Walewski Vous êtes ici : Accueil > Collections > Meubles et objets > Coffret à couture en acier et bronze doré, Toula
En ligne directe de Napoléon
Recherche
Patrimoine Charles-André Colonna Walewski
Personnalités
Généalogie
Arbre généalogique
Armorial
Chapelles de famille
Napoléon Ier
Portraits et statues
Lettres de Napoléon à Marie
Autres lettres de Napoléon
Objets lui ayant appartenu
Masques mortuaires
Marie Walewska
Souvenirs et portraits
Autographes de Marie
La maison Walewska
Dotation de Naples
Alexandre Walewski I
Portraits
Le Congrès de Paris, 1856
Décorations
Correspondance
Rachel
Rachel et la Comédie
Portraits
Admirateurs
Documents de famille
Lettres de Rachel
Objets lui ayant appartenu
Alexandre Walewski II
 

Collections
Documents
Lettres patentes
Lettres
Cachets
Livres
Art
Tableaux
Dessins et lithographies
Miniatures et médaillons
Sculptures
Meubles et objets
Tables, chaises et fauteuils
Arts de la table
Pendules et chandeliers
Exotisme
Matériaux
Bronze
Porcelaine
Mobilier et objets en métal
 
Précédent Retour Suivant 
Coffret à couture en acier et bronze doré, Toula

 
 
Collection comte Charles-André Colonna Walewski ; droits réservés.
Matériau : acier et bronze doré
Origine : Toula, Russie
Époque : vers 1780
Dimensions : 15 x 25 x 18 cm

Coffret à couture provenant de la Manufacture impériale d'armes de Toula, en Russie, vers 1780. Ce type de coffret, aussi appelé "pelote", faisait partie des nécessaires de toilette.

Surmonté d'un coussin de velours rouge brodé d'or, encadré par une frise de feuilles d'eau en bronze doré. Chaque face présente un encadrement d'oves facettées avec des rosaces aux coins et au centre de la frise, encadrant une façade en acier unie sur laquelle se détache une guirlande de laurier tressée en bronze doré, en applique. Le coffret s'ouvre par un grand tiroir en façade. La base en acier uni, surmontée d'une frise de feuilles en bronze doré, repose sur quatre pieds boule.

Ce coffret est très proche d'un exemplaire conservé au musée de l'Ermitage (inv. n° ERM 7771) mais ayant perdu son coussin. Un autre exemplaire se trouve au Musée historique national de Moscou. Un autre enfin, portant le monogramme de Catherine II et provenant de la galerie des trésors du Palais d'Hiver, se trouve également à l'Ermitage.

J. Kugel, Trésors des Tzars - La Russie & l'Europe de Pierre le Grand à Nicolas Ier, Paris, 1998, p. 72.
Précédent Retour Suivant 
 
© 2017 Comte Charles-André Colonna Walewski Droits de reproduction et Contact ¦ Liens et Remerciements ¦ Bibliographie