Blason Colonna Walewski Vous êtes ici : Accueil > Personnalités > Généalogie > Armorial > Lettre d'Alexandre II Walewski à Aubaret
En ligne directe de Napoléon
Recherche
Patrimoine Charles-André Colonna Walewski
Personnalités
Généalogie
Arbre généalogique
Armorial
Chapelles de famille
Napoléon Ier
Portraits et statues
Lettres de Napoléon à Marie
Autres lettres de Napoléon
Objets lui ayant appartenu
Masques mortuaires
Marie Walewska
Souvenirs et portraits
Autographes de Marie
La maison Walewska
Dotation de Naples
Alexandre Walewski I
Portraits
Le Congrès de Paris, 1856
Décorations
Correspondance
Rachel
Rachel et la Comédie
Portraits
Admirateurs
Documents de famille
Lettres de Rachel
Objets lui ayant appartenu
Alexandre Walewski II
 

Collections
Documents
Lettres patentes
Lettres
Cachets
Livres
Art
Tableaux
Dessins et lithographies
Miniatures et médaillons
Sculptures
Meubles et objets
Tables, chaises et fauteuils
Arts de la table
Pendules et chandeliers
Exotisme
Matériaux
Bronze
Porcelaine
Mobilier et objets en métal
 
Précédent Retour Suivant 
Lettre d'Alexandre II Walewski à Aubaret

 
Collection comte Charles-André Colonna Walewski ; droits réservés.
 
 
 

De : Alexandre Walewski II
À : Gabriel Aubaret (1825-1894)
Lieu : Salonique, Grèce
Date : 10 juillet 1869

Lettre autographe signée d'Alexandre II Colonna Walewski à Gabriel Aubaret, de Salonique, le 10 juillet 1869.

"Cher Monsieur,

Quand j'ai reçu votre dernière lettre, j'étais à Constantinople, au lit, où je suis resté 5 semaines fort souffrant. Dès que j'ai pu marcher, je suis parti pour Salonique où mon prédécesseur, Mr Wut ne m'avait pas attendu, et depuis un mois que je suis ici je suis sous l'influence d'une fièvre assommante (...). Aussi je vous prie d'excuser le temps que j'ai mis à répondre à votre lettre (...).

Vous me parlez dans votre dernière lettre d'une 1ère que vous m'avez adressée à Prévésa ; celle-là, je ne l'ai pas reçue(...). Enfin, quoique j'aie quitté l'Epire, je suis encore votre voisin et je serai bien heureux de voir une bonne correspondance s'établir entre nous. Je vous ai toujours aimé d'instinct sans presque vous connaître et des relations avec vous me seront précieuses.

Nous sommes bien installés à Salonique et n'étaient les fièvres dont je suis victime, je serais tout à fait content. Mais on ne peut pas tout avoir. Ma femme se porte très bien, malgré les chaleurs et son état de grossesse. Notre résidence ne lui déplait pas et nous attendons sa mère et sa soeur au mois de 7bre prochain.

Gabriel m'a aussi promis de venir nous voir en 8bre au moment où, passant enseigne, il obtiendra un congé de 4 mois ; si le coeur vous en disait de venir passer quelque temps à Salonique avec Mme Aubaret, nous avons une maison très vaste et qui se ferait une fête de vous recevoir.

Je vous embrasse et vous prie de présenter mes respects à Mme Aubaret.

à vous,

Alex Walewski".

Précédent Retour Suivant 
 
© 2017 Comte Charles-André Colonna Walewski Droits de reproduction et Contact ¦ Liens et Remerciements ¦ Bibliographie