Blason Colonna Walewski Vous êtes ici : Accueil > Collections > Matériaux > Bronze > Importante pendule : "Le couple enlacé"
En ligne directe de Napoléon
Recherche
Patrimoine Charles-André Colonna Walewski
Personnalités
Généalogie
Arbre généalogique
Armorial
Chapelles de famille
Napoléon Ier
Portraits et statues
Lettres de Napoléon à Marie
Autres lettres de Napoléon
Objets lui ayant appartenu
Masques mortuaires
Marie Walewska
Souvenirs et portraits
Autographes de Marie
La maison Walewska
Dotation de Naples
Alexandre Walewski I
Portraits
Le Congrès de Paris, 1856
Décorations
Correspondance
Rachel
Rachel et la Comédie
Portraits
Admirateurs
Documents de famille
Lettres de Rachel
Objets lui ayant appartenu
Alexandre Walewski II
 

Collections
Documents
Lettres patentes
Lettres
Cachets
Livres
Art
Tableaux
Dessins et lithographies
Miniatures et médaillons
Sculptures
Meubles et objets
Tables, chaises et fauteuils
Arts de la table
Pendules et chandeliers
Exotisme
Matériaux
Bronze
Porcelaine
Mobilier et objets en métal
 
Précédent Retour Suivant 
Importante pendule : "Le couple enlacé"

 
Collection comte Charles-André Colonna Walewski ; droits réservés.
 
 

Auteur : Jean-Simon Deverberie (1764-1824)
Matériau : bronze
Origine : Paris
Époque : vers 1806
Dimensions : 53 x 57 x 17 cm
Lien :  Pendule "L'Indien et l'Indienne"

Importante pendule "Le couple enlacé", Directoire, de J.-S. Deverberie, une partie du mouvement datée de 1806. Bronze à patine matte, dorée, et brunie.

Représentation classique d’un couple d’amoureux enlacés, vêtus de somptueux drapés, maintenant une guirlande de fleurs. L’homme présente dans sa main une rose. Sur socle haut, avec un décor de paysage rocheux, cordon de perles, relief aux amours, sur de hauts pieds en toupie stylisée. Le cadran est en émail, avec les heures en chiffres romains, les mois et jours en chiffres arabes, et trois aiguilles dont celle appelée "la quantième". Mouvement parisien sonnant les demies sur la cloche. Balancier d’origine avec un double coeur. Garniture et décor appliqués de bronze d’une grande finesse.

Pendule rarissime d’intérêt muséal ; c’est le pendant de la pendule "L'Indien et l'Indienne enlacés", également dans la collection du comte Charles-André Colonna Walewski.

Le dessin à la plume aquarellé qui avait servi de modèle porte les numéro et description suivants : 2 DEVERBERIE TU TROIS PLUVOISE AU SEPT. (20.1.-21.2.1799) et se trouve conservé au Cabinet des Estampes à la Bibliothèque Nationale de Paris. Le 22.1.1799, J.-S. Deverberie avait laissé à la bibliothèque Nationale les dessins et ébauches de diverses pendules afin de garantir leur protection. Il s’agit avant tout de diverses versions de "pendules au nègre" et de très nombreuses ébauches de la pendule ici présentée.

Il est particulièrement intéressant de noter que J.-S. Deverberie avait continué à développer le modèle des "Indiens" s’enlaçant, et a réussi à produire ce pendant. C’est ainsi qu’il s’est orienté par la suite vers la pendule "Le baiser donné" d’après J.-A. Houdon, dont la représentation du couple s’embrassant présente bien des similitudes, dans les traits du visage et le traitement sophistiqué de la chevelure.

Catalogue Koller, Zürich, vente N° A135, décembre 2005, lot N° 1319.
Précédent Retour Suivant 
 
© 2017 Comte Charles-André Colonna Walewski Droits de reproduction et Contact ¦ Liens et Remerciements ¦ Bibliographie